Le futur est une tradition – En spectacle dimanche le 11 mai

Le futur est une tradition II : Contes en binaire et voyages interstellaires avec Marc Sauvageau, Yolaine, Marc-André Caron et Eric Michaud.

Quatre artistes de la parole vous mènent, chacun à leur manière, à travers des contes cosmi-comiques, futuréalistes ou post-apocalyptiques. Quatre voix pour vous conter des quêtes philosophiques, technologiques ou pseudo-scientifiques, jusqu’au bord du monde ou de la folie. Vous êtes invités à franchir les limites des galaxies ou la porte d’un trou noir logé entre les craques d’un divan.

Dans le cadre des Dimanches du conte
Dès 19h30, dimanche 11 mai
Au salon du premier étage du Gainzbar,
Montréal. 6289, St-Hubert, (514) 272-3753 à 3 min.de marche du métro Beaubien
Info spectacle
514 277 9084
Entrée fixe 10 $

Eric Michaud

Éric Michaud, parfois connu sous le sobriquet de Ubert Sanspré, son alter-ego historique, reste un conteur de l’Histoire. Depuis 1995, il a conté à plusieurs endroits dont les Dimanches du Conte, Les Grandes Gueules de Trois-Pistoles, les fêtes de la Nouvelle-France, le festival interculturel du conte, le festival Bouches à oreilles, l’auberge du Dragon Rouge, le festival Alianait du Nunavut, etc. En 2009, il a été le premier hors-Européen, depuis 1748, à être sacré Roi des Menteurs au concours international de la menterie de Moncrabeau en France. Du XIIe siècle au XXIe siècle, laissez-vous emporter dans son monde bien personnel.

Marc Sauvageau

Fasciné par la sonorité des mots et les images poétiques qui leur sont associées, Marc Sauvageau, dit le Marchand d’idées, cherche depuis toujours à exprimer ses idées de façon originale et spontanée, utilisant sa voix comme véhicule de transmission artistique. Artiste éclectique, il vogue librement dans le milieu artistique depuis plus d’une décennie. Réalisateur de plusieurs courts documents vidéo, dont un (Quand on ne voit que sa cour) qui lui a mérité le prix Lizette-Gervais, auteur de deux pièces de théâtre, d’une bande dessinée poétique et d’un conte audio historique pour jeunes adolescents, il a également à son actif plus de sept années d’expérience en animation radiophonique.

Marc-André Caron

Né en Abitibi, il traîne ses boîtes un peu partout avant d’atterrir en Montérégie. Derrière le comptoir du dépanneur de son beau-père, il observe la faune urbaine et s’en inspire pour créer Les contes du dépanneur. D’abord présenté au festival Les jours sont contés en Estrie en 2004, ce spectacle lui vaut une invitation au Festival interculturel du conte de Bordeaux, France, pour l’été 2005. Membre fondateur du Cercle des conteurs des Cantons de l’est, il a suivi plusieurs formations et accompagne à son tour des élèves du secondaire dans leur découverte du conte. En 2006-2007, il a animé des soires de contes mensuelles de la Brûlerie de caf de Sherbrooke.

Le conteur Marc-André Caron présente depuis 11 ans des histoires trouvées sur les tablettes du dépanneur. Enseignant le jour, il se change en conteur au son de la cloche. Les Contes du Dépanneur présentent une réalité qui n’a rien des contes de fées.

Conteur contemporain, Marc-André Caron puise dans la modernité pour actualiser les contes et légendes du Québec.

Yolaine

Yolaine amalgame ses histoires à partir de celles qu’elle cueille dans le folklore qui se dit et les livres qui en parlent. Elle a participé à de nombreuses soirées à travers la province ainsi qu’aux festivals de contes des Îles-de-la-Madeleine, de Lévis, Trois-Pistoles, Natashquan, St-Norbert d’Arthabaska et même du Togo. À l’automne 2012, elle a conté pour le Festival Celtique de Québec. Depuis quelques années, elle organise aussi les spectacles de parole contée de l’organisme Les AmiEs Imaginaires, à Québec.

_________________________________________________________________________

Création VIVE – Cabaret littéraire et micro ouvert

Bonjour,

Vendredi prochain, j’anime une soirée Création VIVE au Touski (2361, rue Ontario à Montréal). Organisée par la Fédération Québécoise du Loisir Littéraire (FQLL), il s’agit d’un cabaret littéraire suivi d’un micro ouvert. Pour amateurs de poésie et de littérature. Belle soirée en perspective, surtout que nous recevrons Denis-Martin Chabot, romancier et journaliste à Radio Canada.

Dès 19h…

Venez en grand nombre!

ENTRÉE LIBRE

creation vive-avril2014

 

Semaine de poésie des Laurentides 2014

SEMAINE DE POÉSIE DES LAURENTIDES 

Les Lumières du Nord en poésie

Le Centre international de poésie des Laurentides et l’Association des auteurs des Laurentides présenteront la 4e édition de la Semaine de poésie des Laurentides, du 22 au 29 mars, à Sainte-Adèle, Sainte-Thérèse, Saint-Eustache, Saint-Jérôme et Val-David.

Sous le thème des Lumières du Nord, la Semaine offrira un bouquet d’activités gratuites, centré sur l’œuvre du grand poète André Brochu, originaire de Saint-Eustache ainsi que des poètes laurentiens Nancy R. Lange, Francine Hamelin, Marc Sauvageau et Frida Aoun, gagnante des micros ouverts de Poésie Académie .

Le lancement de la Semaine de poésie marquera le début des festivités le samedi 22 mars, à 17 h, au Centre international de poésie des Laurentides, situé à la bibliothèque Claude-Henri-Grignon de Saint-Adèle. Toute la population est invitée à ce 5 à 7 poétique dont le spectacle résonnera au son de la musique de Lauren Bélec. Entrée libre. Aucune réservation.

Les autres activités de la Semaine prendront la forme de spectacles de poésie et musique, de micros ouverts pour les amateurs d’écriture poétique, de conférences et des lectures du poète invité André Brochu et une exposition de ses poèmes ainsi que de ceux des participants aux micros-ouverts de Mise en Bouche et mises en mots de 2012 et 2013, à Sainte-Adèle, d’une performance interactive du poète multidisciplinaire Marc Sauvageau et les jeunes artiste d’Ici par les arts, dont une des œuvres picturales sera mise à l’encan à Ici par les arts, à Saint-Jérôme, d’une soirée de slam poésie avec le slameur international, David Goudreault, à Sainte-Thérèse ainsi qu’un hommage rendu à André Brochu par l’écrivaine Claudine Thibodeau à Saint-Eustache.

Les amoureux des mots qui aimeraient faire connaître leur poésie sont invités à s’inscrire, en personne, au spectacle de Mise en mots, mise en bouche du 22 mars, à la bibliothèque Claude-Henri-Grignon de Sainte Adèle, avant le 20 mars.

Les inscriptions au micro ouvert de Poésie Académie s’ouvriront à 18 h 30, le samedi 29 mars, au Café Carrousel, à Saint-Jérôme.

Les inscriptions  sont obligatoires pour les deux spectacles.

Le Centre international de poésie des Laurentides tient à remercier ses partenaires fidèles, les villes de Sainte-Adèle, Saint-Eustache, Sainte-Thérèse, la revue Flèche, la Société nationale des Québécois des Laurentides, le Centre d’exposition de Val-David, Cime, la radio des Laurentides et TVCogéco et le journal Accès.

Pour toutes informations : Association des auteurs des Laurentides 450 744-0123

Semaine_de_la_poésie_2014

JEUDI 27 MARS

Saint-Jérôme, 17 h à 19 h

Ici par les arts

712, rue Saint-Georges

LA PORTE DES ANIMOTS

Performance interactive de Marc Sauvageau

et des jeunes artistes D’ICI PAR LES ARTS

Micro ouvert et vente aux enchères

Une présentation de la Société nationale des Québécois des Laurentides.

Entrée libre.

Extrait de Mon nouveau spectacle DANS LES BRAS D’ORPHÉE

Le jeudi 5 décembre prochain de 17h à 19h à la Maison des écrivains (3492 avenue Laval, face au Carré St-Louis), je présente un extrait de 20 minutes de mon nouveau spectacle intitulé DANS LES BRAS D’ORPHÉE, inspiré des photos que j’ai exposé au mois de novembre à la galerie d’Ici par les Arts.

Il s’agit d’un récit fabuleux qui nous transporte à travers les différentes phases du sommeil par l’entremise d’un horloger désynchronisé qui aspire depuis la tendre enfance à devenir rêveur.

Ugo Monticone, de son côté, lance son livre Le vendeur de goyaves Ce nouveau roman est inspiré d’un voyage de quatre mois en Inde (disponible en prévente sur http://www.PUBLIEZ.CA).

L’événement est gratuit. Un vin d’honneur vous sera servi.

C’est donc un rendez-vous à Montréal pour cet événement gratuit le jeudi 5 décembre, de 17h à 19h, à la Maison des écrivains, ancienne demeure du cinéaste Claude Jutra, siège de l’Union des écrivaines et écrivains québécois, et voisine de la maison historique d’Émile Nelligan.